Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 17:13

Pascal DIAS, Conseiller Municipal, vient de se voir attribuer une nouvelle délégation, celle des affaires européennes. Parce que la ville est attentive aux projets et aux décisions de l’Europe, elle souhaite s’impliquer davantage pour faire connaître les préoccupations des collectivités territoriales

80% de la réglementation nationale et 90 % de celle relative à l’environnement ont une  origine communautaire.

Le droit communautaire est donc omniprésent et les directives concernent quasiment tous les domaines du droit privé et du droit public.

Les Etats membres ont transféré une partie relativement importante de leurs compétences à l’Union Européenne comme par exemple la politique agricole, la concurrence, les transports, la protection des consommateurs, la santé, la protection de l’environnement, la politique sociale et bien d’autres encore.

Tous les acteurs de cet espace européen sont concernés que ce soit les particuliers, les entreprises et même les collectivités territoriales.

Dans ce contexte, les municipalités, échelon pertinent de l’application de la politique européenne, se doivent non seulement de suivre l’évolution des différents domaines de compétences de l’Union Européenne mais d’anticiper les changements à venir ; voire d’influer sur ceux-ci afin de faire valoir leurs propres spécificités.

Parce qu’isolé, un acteur ne peut être influent et efficace, les communes se doivent donc de se regrouper pour peser sur leur destin et c’est dans ce sens que la commune d’AVON a choisi de devenir membre de l’A.F.C.C.R.E. (Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe).

Cette association nationale regroupe un certain nombre d’élus au travers de 2 000 collectivités territoriales, Communes, Départements, Régions et groupement de communes.

Associée aux réunions organisées par les institutions européennes, cette association peut intervenir dans la mise en relation des collectivités territoriales membres avec des représentants de la commission européenne ou d’autres institutions.

L’ensemble des politiques européennes intéressant directement ou indirectement les collectivités territoriales fait également l’objet d’un suivi attentif.

Les membres de l’A.F.C.C.R.E bénéficient d’assistance et de conseils dans leurs activités et démarches européennes, de recherches d’informations, de contacts et de financement pour leurs projets transnationaux.

Une veille permanente de la réglementation communautaire permet l’anticipation de leurs conséquences sur le plan local.

Voici donc pourquoi je suis convaincu de l’indispensable nécessité de s’impliquer dans le débat européen qui devra répondre aux grands défis de la société dans un système mondialisé.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Dias - dans Europe
commenter cet article

commentaires