Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 16:40

BNI-copie-2.JPGA l'hôtel Napoléon de Fontainebleau, le 19 janvier 2011 à 07h30, s'est tenue la 1ère réunion de l'année du Business Network International (BNI) "Les 3 fleuves - Fontainebleau", en présence de très nombreux chefs d'entreprise du sud Seine-et-Marnais.

Monsieur Christian CANARD-FLEUTER, Président du réseau d'affaires BNI et Président du Groupement MAISON DE LA SECURITE* dont le siège est à Avon, m'a fait l'honneur de me convier à cette rentrée et c'est avec plaisir que je me suis rendu à cette invitation.

Issu de la société civile, il est tout naturel, en ce qui me concerne, de montrer l'importance que nous devons accorder aux entreprises, petites et moyennes, en prenant le temps de nous asseoir à leur côté, écouter les difficultés qu'elles rencontrent et échanger sur une future stratégie économique du territoire.

Trop souvent, les élus locaux ne sont pas au fait de ce qu'attendent les entrepreneurs qui sont, avant tout, désireux de voir s'instaurer une relation continue avec les municipalités.

Parallèlement, il est de la responsabilité des communes de favoriser la création d'entreprise, y soutenir l'emploi, simplifier les démarches et aider au développement en encourageant la compétitivité.

L'organisation de réseaux et les échanges participatifs doivent être des priorités pour identifier les atouts et les faiblesses de notre territoire mais aussi pour prendre conscience de l'image que nous reflétons à l'extérieur.

L'attractivité d'un territoire, c'est sa capacité à attirer à un moment donné l'implantation de facteurs de production, d'habitants ou de touristes.

Les entreprises choisissent les territoires où elles s'implantent en recherchant un avantage concurrentiel et/ou un environnement de qualité, comme nous avons la chance de leur offrir à Avon.

Les critères qui renforcent l'attractivité d'un territoire et concourent à la vitalité de ce dernier sont connus.

Ainsi, peut-on citer :

- Le réseau multimodal (routes, canaux, voies ferrées, métro, tram, axes piétons, cyclistes...),

- l'offre d'emploi, d'une part et, dans certains cas, la présence d'une main-d'oeuvre qualifiée ou au contraire peu qualifiée mais "bon marché",

- la sécurité des biens et des personnes,

- la qualité de vie,

- une fiscalité jugée favorable,

- la présence et l'accessibilité de nombreux services, sociaux médicaux, culturels, administratifs,

- une densité importante d'établissements d'enseignement supérieur.

Alors qu'elle pourrait donner le sentiment contraire, Avon est une ville économiquement dynamique grâce à ses entrepreneurs locaux, leur savoir-faire, leur faire-savoir et pour lesquels d'autres initiatives pourraient être proposées.

Ce petit-déjeuner a été riche d'enseignements et je crois ne pas me tromper en considérant que les échanges mutuels durant cette matinée ont été appréciés de part et d'autre puisqu'une nouvelle invitation m'a été faite pour le lancement officiel du groupe BNI de Montereau, organisé le jeudi 27 janvier 2011.

J'ai apprécié ce moment privilégié et j'en remercie tous les entrepreneurs présents avec une mention spéciale pour Monsieur Christian CANARD-FLEUTER pour son initiative.

Plus que jamais, le contexte de crise internationale et des déficits publics abyssaux doivent motiver les collectivités territoriales à ne jamais rompre le fil des relations entre les entreprises et les élus locaux.

Les activités économiques, au même titre que l'environnement et les préoccupations sociales, sont au coeur de la cité et ce, avec autant d'acuité qu'elles constituent l'un des piliers du développement durable dont la ville a fait son credo.

 

*Le Groupement MAISON DE LA SECURITE est un acteur significatif sur le marché de la sécurité. Installations d'alarme, télésurveillance, interventions sur alarme, rondes mobiles de sécurité et gardiennage, telles sont les prestations que Monsieur Christian CANARD-FLEUTER offre à ses clients depuis 1974. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal DIAS - dans Affaires économiques
commenter cet article

commentaires

franck robert 20/07/2011 14:38



Malheureusement l'arriére boutique, comme c'est le cas de nombreuses entreprises de ce secteur, n'offre pas une vitrine aussi alléchante, en particulier pour ses salariés.


Le site ci-dessous reprend un jugement qui, malgré un courrier de M.Canard, n'a jamais pû être exécuté...


https://sites.google.com/site/mdlsaicfinancesavon77/