Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 20:04

Le conseil municipal qui sest tenu le 16 novembre était important, non pas au regard du nombre de points à lordre du jour, relativement faible, mais surtout parce que lassemblée délibérante était invitée, comme chaque année, à débattre des grandes orientations qui seront prises dans lélaboration du budget primitif 2011.

En effet, selon les articles L. 2312-1 et L.2531-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, lélaboration proprement dite du budget primitif est précédée, pour les communes de 3500 habitants et plus, dune phase préalable constituée par le débat dorientation budgétaire (DOB).

Ce débat a lieu au plus tôt deux mois avant lexamen du budget primitif et porte sur les orientations générales à retenir pour lexercice ainsi que sur les engagements pluriannuels envisagés.

Ce document, qui a toujours été dun intérêt stratégique et politique, revêt pour la seconde année consécutive un caractère plus délicat et plus technique.

En 2010, les Débats dOrientations Budgétaires ont été marqués par la réforme de la suppression de la taxe professionnelle, la loi de programmation triennale des finances publiques et bien évidemment la crise financière.

Pour 2011, les Débats dOrientations Budgétaires ne seront pas plus faciles à appréhender.

Au 1er janvier 2011, la nouvelle donne fiscale des collectivités territoriales sera devenue une réalité avec le gel en valeur sur trois ans des dotations de lEtat étant précisé que le fonds de compensation de TVA ainsi que le produit des amendes de police sont sortis de lenveloppe normée. A cela sajoute laustérité de la nouvelle loi de programmation triennale des finances publiques.

Dans ce contexte, c'est ladjoint aux finances, Pierre VAISSIERE, qui sest attelé à rappeler la présentation du budget, le contexte économique et budgétaire national, lanalyse de la situation financière et fiscale de la commune, les réalisations 2010 et les priorités du budget primitif 2011.

Le Débat dOrientation Budgétaire sest tenu dans un climat plutôt serein.

Le Groupe « Avon : lavenir en action » (Modem) a fait preuve de bienveillance quant à la présentation des priorités du budget primitif 2011 faite par la majorité municipale, tant pour les recettes que les dépenses, tandis que les groupes doppositions « Proche de vous » et « Ensemble pour Avon » se faisaient plus critiques, préconisant une vision fiscale respectivement plus collectiviste et marxiste.

Mais la surprise de la soirée a, sans aucun doute, eu lieu lors du débat sur lélargissement de la Communauté de Communes du Pays de Fontainebleau sur fond de suspension des effets de larrêté préfectoral portant adhésion de la commune de Recloses.

Les groupes doppositions « Proche de vous » et « Ensemble pour Avon », rejoint par le groupe « Avon : lavenir en action » (Modem), se sont longuement exprimés avec une parfaite convergence sur la nécessité douvrir une large concertation sur lavenir de lintercommunalité autour de Fontainebleau et dAvon.

Chacun des groupes sétant fait entendre, Jean-Pierre LE POULAIN, après avoir remercié les intervenants de la qualité des idées développées, a entrepris dexposer sa vision de lintercommunalité qui rejoignait, en termes peu différents, les propos tenus par les groupes doppositions ainsi que celui d « Avon : lavenir en action » (Modem).

Cest de la majorité municipale que viendra la dissension par la voix de Béatrice RUCHETON qui, après avoir obtenu la parole du président de séance, sest lancée dans un véritable réquisitoire à dessein de relancer rapidement le processus dadhésion de la commune de Recloses, à linstar dailleurs de ce que réclament les conseillers reclosiots et bellifontains.

En guise darguments, ladjointe à la culture a évoqué la « mésentente » des maires de Fontainebleau et dAvon, véritable frein à lattractivité de la Communauté de Communes.

Cette voix discordante a rappelé que les démarches de concert effectuées par le 1er adjoint dAvon, Claude DEZERT et le Maire de Fontainebleau, Frédéric VALLETOUX, auprès des communes susceptibles de rejoindre lintercommunalité, parmi lesquelles Recloses et Bourron Marlotte, rendaient impossible, sans se déjuger, toute machine arrière.

Jean-Pierre LE POULAIN a alors clos ce plaidoyer en indiquant quil nadhérait pas aux propos « fallacieux » tenus par son adjointe car fondés sur des éléments erronés.

On le voit, parfois un conseil municipal des plus anodins peut révéler des surprises.

Reste à savoir sil sagit là dun simple « dérapage » ou bien dune rupture au sein de la majorité municipale ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal DIAS - dans Ville d'AVON (77210)
commenter cet article

commentaires

jp grandiere 21/11/2010 23:38



j' ajoute que la vision de l' intercommunalité de JP Le Poulain est celle qu'il a présenté en 2001 à l' occasion de la campagne pour les cantonales.Elle est,à mes yeux,celle qui correspond le
mieux au bassin de vie "le pays de fontainebleau".


les grands projets réalisés ou en cours de réalisation(usine de traitement des pesticides,gare SNCF,Step,base nautique....)en sont l'illustration.