Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 19:49

Larticle 9 de la loi n° 2007-297 du 5 mars 2007 offre au maire la possibilité de mettre en place et de présider un Conseil pour les Droits et Devoirs des Familles (CDDF) dont la création relève de lappréciation de lassembéle délibérante du conseil municipal.

Actuellement, une trentaine de Conseils ont été constitués en France.

Une dizaine de nouvelles initiatives sont actuellement en cours.

Les CDDF sont des instances de dialogue, des lieux privilégiés où les discussions peuvent avoir lieu, ou chacun doit apprendre ses droits et assumer ses devoirs.

C'est également un lieu où le maire peut réaffirmer la valeur des Lois Républicaines et où les familles peuvent réapprendre le « vivre ensemble civique ».

Instance de proximité par excellence, c'est une aide précieuse à la parentalité et à la prévention de la délinquance.

Conçue comme une instance déchange parental, le CDDF réunit lensemble des acteurs intéressés par les problématiques de délinquance, daction sociale, dinsertion, daction éducative, de responsabilisation parentale et de médiation.

Cest une instance consultative, un lieu de concertation et découte pour les famille ayant des difficultés à exercer leur autorité parentale, mais n'est, en aucune manière, une instance décisionnelle.

La fréquence des réunion et sa composition sont variables selon les localités, la volonté du maire, les questions de parentalité traitées et la nature du suivi parental engagé.

Outre une meilleure écoute des familles, les avantages du CDDF résident dans une information et un rappel aux parents sur leurs droits et devoirs envers leurs enfants ainsi que les mesures daides à lexercice de la fonction parentale.

Cette structure permet au maire dapprécier laccompagnement parental approprié et offre aussi la possibilité au premier magistrat de la ville de saisir le président du conseil général en vue de la mise en oeuvre dune mesure daccompagnement parental, au titre de sa mission de protection de lenfance.

Il peut également proposé un accompagnement parental si lordre, la sécurité ou la tranquillité publique sont menacés par un défaut de surveillance ou dassiduité scolaire.

Un point constructif avec la famille, les responsables éducatifs et associatifs de lenfant peut être décidé par le maire qui peut demander à la caisse dallocations familiales concernée de mettre en place un dispositif dacompagnement des familles.

Enfin, un rappel à lordre notamment sur les devoirs des parents peut être effectué.

Le CDDF est donc un outil de prévention mis à la disposition du maire se sentant concerné par la délinquance juvénile.

Il est essentiel de tout faire pour que les enfants en difficulté ne basculent pas dans la délinquance et de rappeler leurs obligations aux titulaires de lautorité parentale et les mesures daide et daction sociale de nature à remédier à la situation.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires