Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 16:37

UE-portrait.JPGCela ne pouvait être que dans ce domaine que l'on pouvait se féliciter de dépenser plus d'une année sur l'autre.

C'est ce qu'a fait le 27 janvier 2012 le Commissaire européen en charge de la politique régionale en se réjouissant de l'utilisation massive en 2011 des fonds européens par les Etats membres.

Le total des fonds déboursés a progressé de 8% en 2011 par rapport à 2010 pour atteindre les 32,9 milliards d'euros.

Sur la période 2007/2013, les trois fonds structurels FEDER, FSE et Fonds de cohésion sont dotés de 347 milliards d'euros.

L'on constate fort logiquement que les pays européens sollicitent davantage les fonds pour relancer la croissance dans une période de crise caractérisée par des coupes budgétaires au plan national et du gel voire des diminutions des dotations de l'Etat.

Ce contexte sus-rappelé explique la performance d'absorption des fonds européens mais pas seulement car il faut aussi prendre en compte la décision de l'Union de permettre à ces budgets de financer des projets à hauteur de 95% au maximum pour les pays souffrant fortement de la crise économique comme par exemple la Grèce, l'Irlande, le Portugal, la Roumanie, la Lettonie et la Hongrie.

Mais le plus intéressant est de s'enquérir du taux d'utilisation des fonds dont on s'aperçoit qu'il varie fortement selon les pays.

Ainsi, l'Irlande se trouve en tête du classement avec 48,72% de ses fonds européens tandis qu'en queue on retrouve la Roumanie qui n'a utilisée que 16,51% des fonds qui lui sont attribués.

Alors qu'elle vient de mettre en place une politique de rigueur, l'Italie est à l'avant dernière place avec des fonds utilisés à hauteur de 21,72% de son enveloppe globale de 29 milliards pour la période de 2007/2013.

Pour ce qui nous concerne, la France a dépensé seulement 34,77% des fonds disponibles et se retrouve à la 18ème place sur les 27 pays de l'Union.

Il apparaît donc très clairement une sous utilisation des fonds européens par la France ce qui doit inciter les collectivités locales a être plus volontaires pour obtenir les nombreuses possibilités de financements offertes par l'Union notamment pour soutenir des investissements destinés à développer leurs capacités institutionnelles et à améliorer l'efficacité des services publics ou encore pour aider à des projets d'infrastructures locales.

Retenons enfin que partant du constat qu'un jeune sur cinq est à la recherche d'un travail, la Commision souhaite inciter les Etats membres à utiliser le Fonds social européen pour financer des projets en faveur de l'emploi des jeunes.

Alors que les collectivités locales éprouvent des difficultés croissantes pour se faire financer, leur attention doit se porter plus que jamais vers les fonds européens.    

 

.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal DIAS - dans Europe
commenter cet article

commentaires