Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 21:38

drapeau europeenPour mémoire, les agences de notation apparues aux Etats-Unis dans le courant du 19ème siècle devaient évaluer à l'origine le risque de défaut de paiement des entreprises et notamment des chemins de fer obligés d'emprunter massivement pour évoluer et développer le réseau ferré.

Au fur et à mesure du temps, elles se sont intéressées à la solvabilité des transactions financières ainsi qu'à la dette des Etats opérant ainsi une influence importante sur les marchés financiers.

Devant des pratiques parfois opaques voire même qialifiées de troubles, et l'absence d'explication sur les raisons de dégradation de note d'une dette souveraine, on comprend mieux la volonté affichée par la chancelière allemande Angela Merkel et le président de la Commission José Manuel Barroso de créer la future agence de notation européenne qui rompra avec les structures monopolistiques des principales agences de notation américaines (Standars & Poor's, Moody's et Fitch Ratings) et fonctionnera, en toute transparence, avec un modèle rentable de financement pour les investisseurs, sur la base des analyses issues des accords de Bâle II en matière d'infrastructure et de crédit.

De plus, cette agence ne devrait pas être confrontée aux conflits d'intérêts qui existent aujourd'hui au sein des oligopoles actuels.

Organisation privée à but non lucratif, l'agence de notation européenne pourrait voir le jour au premier trimestre de cette année et devrait être dotée, pour commencer, de 300 millions d'euros.

Il est prévu enfin la mise en place d'une plateforme en ligne au sein de laquelle toutes les agences seront invitées à publier leurs évaluations. Les investisseurs devront s'engager à publier leurs propres classements ou notations.

Ce que chaque pays membre espérait mais n'avait pas les moyens de faire, l'Union Eurpéenne va le réaliser.

 

 

(Rédigé par Pascal DIAS)

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal DIAS - dans Europe
commenter cet article

commentaires